Actualités

France Relance

 
 
France Relance

Afin de redresser rapidement et durablement l’économie française, un plan de relance exceptionnel de 100 milliards d’euros est déployé par le gouvernement autour de 3 volets principaux : l'écologie - l'objectif stratégique de ce plan - pour accompagner la transition vers une économie plus verte et durable, la compétitivité pour donner aux entreprises les conditions les plus favorables pour développer leurs activités et ainsi préserver l'emploi des salariés, et la cohésion pour garantir la solidarité entre les générations, entre les territoires, et entre tous les Français.

Les Outre-mer dont la Martinique bénéficieront pleinement du plan de relance annoncé par le Premier ministre. Avec au moins 1,5 milliards d’euros qui seront consacrés en 2021 et 2022 à des projets dans les Outre-mer, prenant en compte les spécificités de ces territoires.

Les objectifs du plan de relance sont clairs : relancer l’activité à court terme et préparer la France à l’horizon 2030.

 Le gouvernement a fixé trois priorités pour ce plan de relance exceptionnel :

  • D’abord, le verdissement de l’économie ;
  • Ensuite la compétitivité des entreprises ;
  • Enfin, le renforcement de la cohésion sociale et territoriale.

 

Les Outre-mer sont aux avant-postes de ces enjeux et bénéficieront pleinement de ces mesures. Dés à présent, le ministère des Outre-mer travaille à décliner ce plan de relance pour chaque territoire, en concertation avec les acteurs locaux dans chaque territoire (élus, syndicats, associations...). Pour accompagner durablement la transformation des économies dans les territoires ultramarins, pour favoriser la création d’emploi local, il est essentiel d’adapter ce plan aux réalités du terrain.Mercredi 9 septembre, le préfet de la Martinique a présidé le premier comité de suivi du plan de relance. En présence des parlementaires, des chambres consulaires et des partenaires de l'État, le préfet a invité l'ensemble des participants à échanger sur la stratégie du territoire afin d'avoir un maximum de crédits dans le cadre du plan de relance.

111