L’État a injecté 750 millions d’euros dans l’économie de la Martinique

 
 

Face à l’épidémie du Coronavirus COVID-19, le gouvernement a mis en place des mesures exceptionnelles de soutien, notamment :

• le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de l’activité partielle simplifié et renforcé ;

une aide allant jusqu’à 1 500 euros par mois d’inactivité pour les très petites entreprises, les indépendants, les professions libérales et les micro-entrepreneurs les plus touchés grâce au fonds de solidarité financé par l’État et les Régions ;

• des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales, impôts directs) ;

• une garantie des recettes fiscales liées à l'octroi de mer évaluée à 30 M€ pour la Martinique.

À ce jour, l’État a d'ores et déjà versé près de 750 millions d'euros en Martinique dont :

• 98 millions d’euros d'aides directes (activité partielle et fonds de solidarité) ;

• 97 millions d’euros de reports d'échéances fiscales et sociales ;

• 550 millions d’euros de garanties bancaires.