Journée nationale des mémoires ‪ de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions

 
 
Journée nationale des mémoires ‪ de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions

Ce 10 mai 2016 marque le lancement du mois des mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité.

Journée nationale des mémoires  de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. Ce 10 mai 2016 marque le lancement du mois des mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité, soutenu par le Ministère des Outre-mer et organisé par le comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage (CNMHE).

"La France n'est jamais la France quand elle ferme les yeux sur son Histoire", discours du chef de l’Etat, entouré notamment de George Pau-Langevin, Christiane Taubira et de Jesse Jackson, au Jardin du Luxembourg à Paris. Le Président a annoncé la création d’une fondation pour la mémoire de l’esclavage, qui devrait aboutir sur un musée à Paris. Une mission qu'il a confiée à Lionel Zinsou, l'ex-premier ministre du Bénin.

Pour rappel, la journée du 10 mai a été choisie en référence à l’adoption de la loi Taubira de 2001 qui reconnaît la traite et l’esclavage comme crimes contre l’humanité, une première au niveau mondial. Seul le Sénégal a depuis adopté une loi similaire en 2010.

Plusieurs dates de commémoration sont également en vigueur depuis 1983 dans les départements d’Outre-mer : le 22 mai en Martinique, le 27 mai en Guadeloupe, le 10 juin en Guyane et le 20 décembre à la Réunion (dates des différentes proclamations des décrets abolissant l’esclavage tout au long de l’année 1848).

Voir le discours du Président de la République : http://www.elysee.fr/chronologie/#e13097,2016-05-10,commemoration-a-l-occasion-de-la-xie-journee-nationale-des-memoires-de-la-traite-de-l-esclavage-et-de-leurs-abolitions