France Relance en Martinique : Premier bilan

 
 
France Relance en Martinique : Premier bilan

France Relance en Martinique

- PREMIER BILAN -

Plus de 35 millions d’euros déjà programmés au 31 décembre 2020

Quelques exemples de concrétisation de France Relance en Martinique dès 2020 :

  •  Exemple #1 : France Relance c’est le soutien à l’industrie martiniquaise

→ 2 entreprises ont été sélectionnées dès 2020 et seront soutenues à hauteur d’1 million d’euros, cette subvention participe à plus de 10 millions d’euros d’investissement. Une dizaine d’autres entreprises ont déjà déposé un dossier.

→ Les entreprises martiniquaises devraient bénéficier de 31,7 millions d’euros de baisse des impôts de production dès 2021.

  •  Exemple #2 : France Relance c’est un plan pour tous les Français. Les Martiniquais se sont saisis des mesures de relance dès 2020.

→ France relance a accompagné le verdissement du parc automobile des Martiniquais avec 650 bonus écologiques et primes à la conversion accordés depuis juillet dernier, soit un montant versé de l’ordre de 4,5 M€.
→ En 2020, les 13 premiers particuliers ont bénéficié de MaPrimeRénov’. En 2021, le dispositif s’assouplit pour permettre à tous les niveaux de revenus, propriétaires occupants ou bailleurs, et aux copropriétés d’en bénéficier.

  •  Exemple #3 : France Relance c’est donner des perspectives aux jeunes Martiniquais avec le plan « 1 jeune, 1 solution » 

→ plus de 633 jeunes Martiniquais ont bénéficié du « plan jeunes » en 2020
• dont 341 primes à l’embauche de 4 000 € financées par France Relance ;
• dont 112 contrats d’apprentissage avec une aide de 5 000 euros ou 8 000 euros
de France Relance ;
• dont 180 emplois aidés (PEC et CIE), financés par France Relance.

  •  Exemple #4 : France Relance c’est 9,4 millions d’euros mobilisés pour la rénovation énergétique des bâtiments de l’État en Martinique, offrant un meilleur confort aux agents et aux usagers, et de l’activité pour le secteur du BTPBâtiment et travaux publics.

→ Les locaux des Finances Publiques à Fort-de-France ;
→ La Bibliothèque universitaire à Schoelcher ;
→ La DEALDirection de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement Martinique à Schoelcher ;
→ Les locaux des Armées et du Service militaire adapté au Lamentin.

  • Exemple #5 : France Relance c’est près de 16 millions d’euros d’acomptes déjà versés aux collectivités locales de Martinique au titre de la garantie de leurs recettes fiscales, y compris les recettes d’octroi de mer, afin que les collectivités locales continuent d’agir en période de crise. C’est également 6 millions d’euros de dotation de soutien à l’investissement (DSIL) exceptionnelle engagés en faveur des agglomérations pour la réalisation du plan d’urgence de l’eau.
  •  Exemple #6 : France Relance c’est l’accompagnement à l’export des entreprises martiniquaises, essentiel pour leur intégration dans leur espace régional.

→ 6 entreprises martiniquaises ont bénéficié en 2020 des « chèques export » de France Relance pour les encourager malgré le contexte sanitaire à continuer à prospecter à l’international.

En 2021, l’industrie martiniquaise bénéficiera de 32 millions d’euros de baisse d’impôts de production, de manière pérenne. La conclusion au début du mois de février d’un accord territorial de relance entre l’État et la Collectivité Territoriale de Martinique va permettre d’accélérer cette dynamique positive. Dans ce cadre, l’État territorialise 176 millions d’euros de crédits de France Relance au profit de la Martinique.

Cet effort s’ajoute aux mesures d’urgence économique mise en oeuvre par l’État auprès des entreprises, soit plus d’1 milliard d’euros en 2020 pour la Martinique : 750 millions d’euros de prêts garantis par l’État (PGE), 103 millions d’euros d’activité partielle, 100 millions d’euros de fonds de solidarité, 99 millions d’euros de reports ou exonérations de charges fiscales et sociales.

L’ensemble des informations relatives aux mesures du plan France Relance sont disponibles sur :
https://www.economie.gouv.fr/plan-derelance/suivi-mesures-indicateurs