Sécurité publique et routière, prévention de la délinquance

Sécurité publique - Prévention de la délinquance et des addictions

 

Placé à la tête de la préfecture de la Martinique, le préfet décline la politique nationale de sécurité intérieure sur le territoire, garantit l’ordre public et remplit les missions de police administrative de sécurité. En sa qualité, il a autorité sur les forces de police et les unités de gendarmerie et coordonne leurs actions.

Prévention de la délinquance

La préfecture assure la déclinaison de la politique nationale de prévention de la délinquance dans le département, en partenariat avec l'ensemble des acteurs (collectivités territoriales, autorités judiciaires, associations et autres services de l'État).

L'État dispose de deux fonds destinés à soutenir financièrement les porteurs de projets œuvrant dans ces domaines. Il s’agit de :

  • le fonds interministériel pour la prévention de la délinquance (FIPDfond interministériel pour la prévention de la délinquance) ayant vocation à financer des actions en directions des jeunes, l'aide aux victimes, les dispositifs visant à améliorer la tranquillité publique, notamment les dispositifs de vidéoprotection.
  • le fonds de la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives (MILDECA)

Sécurité et ordre publics

La préfecture fixe la stratégie de sécurité et veille au bon ordre public lors des manifestations sur la voie publique, des grands évènements sportifs et culturels, des déplacements officiels.

Polices administratives de sécurité intérieure

Au travers de ses pouvoirs de police administrative, la préfecture est compétente pour réglementer les activités des débits de boissons, l'utilisation des armes et munitions, instruit les dossiers de demande de vidéoprotection d’usage de drones.

Lutte contre la radicalisation et le séparatisme

La préfecture est chargée de centraliser les signalements de comportements préoccupants et de procéder à leur évaluation. La coordination du suivi policier et de l’accompagnement social est assurée par des instances départementales.

 

A lire dans cette rubrique

  • Nou ka di non ! Déposez les armes - Campagne 2020
    La préfecture s'est associée cette année à des jeunes de l'association Éco Mobil ainsi qu'à des artistes martiniquais (Mali, Loy Sonjah, Sista Scénario, DJ Gil, DJ Fly et Radix) afin d’élaborer une chanson, un clip vidéo et une affiche pour la (...)
  • Opération nationale d’abandon d’armes à l'État
    Du 25 novembre au 2 décembre, les particuliers, détenteurs non déclarés d’armes, trouvées ou acquises par héritage, pourront se rendre dans des sites spécialement ouverts partout sur le territoire pour soit s’en dessaisir auprès de l’Etat.