Les bâtiments Érignac & Vanitou

 
 

En 2009, des travaux d'agrandissement sont entrepris pour héberger les services préfectoraux dans deux nouveaux bâtiments (bâtiment Vanitou à gauche et bâtiment Érignac à droite) situés au nord du «Palais» du cabinet d'architecture DHA, Douat et Harland associés.

Le 17 octobre 2013, Manuel Valls, ministre de l'intérieur, inaugure deux nouveaux bâtiments modernes et parasismiques construits à l'arrière du palais (rue Louis Blanc). Ils permettent le regroupement de plusieurs services sur un même site ainsi qu'un meilleur accueil des usagers. Entre tradition et modernité, la préfecture de la Martinique en gardant tout son lustre d'antan, est résolument tournée vers l'avenir.

Le bâtiment Vanitou

Le 24 juin 2014 au cours d'une cérémonie officielle le préfet Laurent Prévost a levé le voile de dénomination du Bâtiment qui portera le nom d' Élisabeth VANITOU épouse GASULLA.

Originaire de la Martinique, elle entre dans l'administration par la petite porte, en 1984, à Clermont-Ferrand, elle obtient un DEA de droit public en 2001, puis en 2007, un master mention gouvernance publique, spécialité sécurité publique. Et, en 2009, après avoir été lauréate du tour extérieur des sous-préfets, Élisabeth Gasulla est nommée Sous-préfète d'Issoudun.

Elle est décédée (de maladie) le 12 septembre 2011 dans sa 52ème année.

Le bâtiment Érignac

Claude Érignac, assassiné le 6 février 1998 à Ajaccio, fut le secrétaire général de la préfecture de Martinique entre 1971 et 1973. Les anciens gardent un bon souvenir de ce fonctionnaire décédé dans des conditions tragiques. Selon ses proches, il a toujours mis en avant les valeurs de la République : le respect de la démocratie, la nécessité de maintenir l'état de droit, et la mission de service public.

Le 27 février 2012, une cérémonie d'hommage au préfet Claude Érignac, présidée par Laurent PRÉVOST, Préfet de la Martinique, a eu lieu en Préfecture.

Au cours de la cérémonie, était présente la veuve du Préfet Claude ERIGNAC, Dominique ÉRIGNAC. Elle a dévoilé la plaque commémorative en l'honneur de son défunt mari.

Les façades des bâtiments sont mis en valeur par un éclairage nocturne.

La mise en lumière du bâtiment Vanitou-Gasulla, a été réalisée par Mme Marion Galut dans le cadre du 1% artistique en 2015 et rappelle le mouvement de la mer au travers de dessins de vagues, coraux mangroves et algues. L’œuvre est intitulée « Le lien »

Les deux portes d'entrée des halls d'accueil portent des inscriptions sur le verre avec la technique du sablage. Les inscriptions sont en français en majorité traduits en créole, anglais espagnol, allemand... « raconte-moi » « par la poussière d'Alizée » « Je crois à... » « la force de la terre.. » « je cherche...... »etc ... L'écriture est lisible à l'intérieur et à l'extérieur.