Sécurité maritime

7 équipiers sauvés du naufrage d'un voilier et un croisiériste hélitreuillé

 
 
CROSS AG

Les équipes du CROSS AG (Centre Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage Antilles-Guyane) ont mené deux opérations avec succès les 24 et 25 janvier derniers au large de la Guadeloupe.

Un voilier de 16 mètres coule au large de la Guadeloupe, ses 7 équipiers sauvés.

Le CROSS AG (Centre opérationnel de surveillance et de sauvegarde Antilles Guyane) a reçu, dimanche 24 janvier 2016 à 12h30, un appel VHF du navire de plaisance JOULE, de 16 mètres de long, situé dans le Nord-Ouest de la Guadeloupe qui signale une avarie de barre. Un autre navire de plaisance, le DALTON, localisé à proximité vient lui porter assistance et passe une remorque.

A 14h15, le navire JOULE, en cours de remorquage, émet un message Mayday et déclare une voie d’eau qu’il n’arrive pas à contenir. Le CROSS engage immédiatement l’hélicoptère Dragon 971 de la sécurité civile pour superviser le transbordement de l’équipage du JOULE et tenter de ramener le voilier dans un abri. Il engage également la vedette de la station SNSMSociété nationale de sauvetage en mer de Pointe à Pitre équipée notamment de pompes pour assécher si possible le navire. Le CROSS déroute également le voilier de plaisance Liliz, de 13 mètres, qui a répondu à son relais de détresse sur la VHF.

A 15h10, cinq personnes sont transbordées et les deux plongeurs de la Brigade nautique de Gendarmerie de Pointe à Pitre sont hélitreuillés sur le voilier en train de couler pour aider le skipper.

A 15h34, les deux derniers passagers sont évacués à bord du Dalton pour être débarqués à Deshayes tandis que les deux plongeurs tentent un ultime remorquage avec le navire Liliz.

Peu de temps après le début du remorquage, la remorque se rompt. La situation à bord ne permet plus aux plongeurs de se maintenir en sécurité et ceux-ci sont hélitreuillés par le Dragon 971. La SNSMSociété nationale de sauvetage en mer arrive sur zone et tente des manoeuvres pour sauver le navire déjà quasi-immergé. Malgré de nombreux efforts d’assèchement et de remorquage, le navire coule à 3 milles au Nord de l’îlet Kahouanne.

Un passager du navire de croisière AIDA MAR évacué en pleine nuit au large de la Guadeloupe

Le CROSS Antilles-Guyane a reçu, lundi 25 janvier 2016 à 01h30, un appel du navire de croisière AIDA MAR de 253 mètres de long, situé dans le Nord-Ouest de la Guadeloupe qui signale un malade à bord de 63 ans, de nationalité allemande. Le médecin du bord demande une assistance médicale en vue d’une évacuation.

Le CROSS AG établit aussitôt une conférence avec le Centre de consultation médicale maritime de Toulouse pour l’évaluation de la situation du patient. Celui-ci préconise une évacuation médicale par hélicoptère. Le SAMUService d'aide médicale urgente de coordination médicale maritime Antilles – Guyane en lien avec le SAMUService d'aide médicale urgente de Guadeloupe met à disposition une équipe médicale et le CROSS Antilles- Guyane déclenche l’hélicoptère Dragon 971 de la sécurité civile avec deux plongeurs de la Brigade nautique de la Gendarmerie de Pointe à Pitre pour mener la mission.

L’hélicoptère hélitreuille l’équipe médicale à bord du navire de croisière à partir de 03h45. Le patient est évacué à 4h50 et pris en charge au CHU de Pointe à Pitre à 5 h20.