COVID-19 : Déplacements en provenance et à destination de la Martinique (attestations...)

 
 
COVID-19 : Déplacements en provenance et à destination de la Martinique (attestations...)

Face à la situation sanitaire, des restrictions de déplacement sont en vigueur dans notre département.

DÉPLACEMENTS AÉRIENS

1/ Pour les passagers souhaitant se rendre en Martinique depuis l'hexagone

Les voyageurs de 11 ans et plus doivent justifier d'un examen biologique de dépistage virologique (par exemple test PCR) réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par la Covid-19.

Ce résultat négatif est un gage de sécurité : il est obligatoire et sera demandé à l’embarquement par la compagnie aérienne.

Le passager doit également présenter une attestation sur l’honneur qu’il ne présente pas de symptômes et qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol (à rédiger sur une feuille libre si le document n'est pas transmis par la compagnie aérienne).

La compagnie aérienne refuse l’embarquement au passager à destination d’un territoire ultramarin qui ne présenterait pas l’un ou l’autre de ces documents. 

Où faire mon test COVID-19 ?

Les autorités publiques recommandent aux personnes concernées de respecter scrupuleusement les gestes barrières, d’éviter les rassemblements publics et les lieux publics très fréquentés, de porter un masque pendant cette période.

2/ Pour les passagers en provenance ou à destination de la Guadeloupe :

Avec une situation sanitaire similaire, les préfets de Martinique et de Guadeloupe ont décidé de lever les motifs impérieux pour les déplacements de personnes entre les îles (dans les deux sens).

3/ Pour les déplacements entre Saint-Martin et la Martinique :

Compte tenu de la situation sanitaire à Saint-Martin, le préfet de la Guadeloupe a décidé d’interdire les déplacements de personnes entre Saint-Martin et la Guadeloupe qui ne sont pas fondés sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.

Il est donc nécessaire d'avoir un motif impérieux pour tout déplacement entre la Martinique et Saint-Martin (dans les deux sens).

> Attestation sur l'honneur - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,38 Mb

De plus, uniquement pour les déplacements en provenance de Saint-Martin et à destination de la Martinique, un test PCR négatif réalisé dans les 72h00 avant l’embarquement est nécessaire. Si le passager n'a pas reçu le résultat de son test avant l'embarquement, il peut se rendre en Martinique en présentant un test antigénique négatif réalisé moins de 48h00 avant le vol.

Les passagers qui effectuent un aller/retour en moins de 48h00 entre la Martinique et Saint-Martin sont exemptés de test PCR ou antigénique (sous réserve de la présentation d'un titre de transport valide).

> Arrêté de la préfecture de la Guadeloupe - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,31 Mb

4/ Pour les déplacements entre la Martinique et la Guyane.

À compter du mercredi 13 janvier 2021, tout voyageur de 11 ans ou plus, en provenance de Guyane et à destination de la Martinique ou de la Guadeloupe, devra présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test de dépistage virologique (RT-PCR ou antigénique) réalisé moins de 72 heures avant le vol. L’obligation de test déjà existante pour les déplacements dans l’autre sens, soit depuis la Martinique ou la Guadeloupe vers la Guyane, sera contrôlée également avant l’embarquement à partir de la même date, sans possibilité de réaliser le test à l’arrivée à Cayenne.

Cette mesure de simplification, qui harmonise les règles relatives au test Covid-19 quel que soit le sens du déplacement entre les Antilles et la Guyane, ne modifie pas le régime de libre circulation en vigueur entre la Martinique et la Guadeloupe.

Arrêté portant mesures temporaires applicables à l'entrée des personnes en provenance de la Guyane par voie aérienne sur le territoire de la Martinique

5/ Pour les passagers souhaitant se rendre dans l’hexagone depuis la Martinique.

Le passager doit présenter une attestation sur l’honneur qu’il ne présente pas de symptômes et qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol (à rédiger sur une feuille libre si le document n'est pas transmis par la compagnie aérienne).

Compte tenu du couvre-feu en France hexagonale, il est également demandé d'avoir une attestation de déplacement si le vol est prévu pendant les horaires du couvre-feu.

Consulter / Télécharger le tableau récapitulatif des conditions de vol :

Télécharger le tableau en format PDF :

> Conditions de déplacement par voie aérienne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,38 Mb

Sources :

Arrêté CAB-BSI du 6 janvier 2021 prescrivant les conditions d'entrée en Guadeloupe par voie aérienne

> 20201102_COVID-19_Arrêté Guyane déconfinement-V30.num - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,62 Mb

DÉPLACEMENTS MARITIMES

Conditions d’entrée en Martinique des passagers embarqués à bord des navires à passagers

Les navires à passagers en provenance des ports de la Guadeloupe, de la Dominique ou de Sainte-Lucie, sont autorisés à débarquer des passagers en Martinique au port du Marin ou au port de Fort-de-France.

Le débarquement de passagers par des navires à passagers en provenance d’autres territoires est soumis à autorisation préfectorale.

==> Les transporteurs maritimes transmettent à la direction de la mer leur programme hebdomadaire d’escales en Martinique au moins cinq jours avant la date de la première escale.

==> Les passagers de 11 ans ou plus en provenance de la Dominique ou de Sainte-Lucie présentent à l’entreprise de transport maritime, lors de leur embarquement, le résultat négatif d’un test ou d’un examen biologique de dépistage virologique de moins de 72 heures ainsi qu’une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptômes d’infection à la covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant leur trajet.

Le transporteur maritime refuse l’embarquement à toute personne ne respectant pas ces conditions.

==> Toute personne de onze ou plus qui accède ou demeure à bord d’un navire à passagers porte un masque de protection. Cette obligation s’applique dans les zones accessibles au public des gares maritimes et des espaces d’attente

Les transporteurs maritimes de passagers se conforment aux prescriptions précisées à l’article 9 du décret n°2020-1262 du 16 octobre, en matière d’hygiène et de distanciation.

Conditions d’entrée en Martinique des navires de plaisance

Les navires de plaisance en provenance d’un port ou d’un mouillage situé en Martinique, en Guadeloupe ou à Saint-Barthélémy et n’ayant pas fait escale dans un pays tiers depuis leur départ sont autorisés à faire escale ou mouiller dans les eaux territoriales françaises bordant la Martinique.

Les navires de plaisance en provenance d’autres territoires adressent au CROSS Antilles-Guyane au moins 24 heures avant l’horaire projeté d’entrée sur le territoire de la Martinique la déclaration ci dessous :

> FORMULAIRE DE DECLARATION D’ENTRÉE PAR VOIE MARITIME SUR LE TERRITOIRE MARTINIQUAIS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

Cette déclaration est accompagnée du résultat d’un examen biologique de dépistage virologique pour chacune des personnes à bord de 11 ans ou plus, réalisé moins de 72 heures avant leur entrée sur le territoire de la Martinique, et ne concluant pas une contamination par la covid-19.

Les navires ayant à leur bord des passagers qui ne peuvent présenter le résultat du test dans les conditions susvisées prennent contact avec le poste de contrôle sanitaire situé sur le port du Marin (+596 596 748 383 ou contact@marina-martinique.fr ) en vue de la réalisation d’un tel examen pour l’ensemble de l’équipage.

Dans l’attente de la prise en charge au poste de contrôle sanitaire et du résultat du test, les passagers et les membres d’équipage restent à bord du navire qui pourra être placé temporairement au mouillage dans le trou à cyclone n° 2, représenté à l’annexe de l'arrêté préfectoral , pour une durée qui ne peut excéder 7 jours à compter de la date d’arrivée du navire.

==> Le regroupement de plus de trois navires de plaisance au mouillage est interdit. Une distance séparative minimale de 50 mètres entre chaque groupe de navires doit être respectée.

A bord des navires de plaisance à utilisation commerciale ou de formation, le nombre de passagers est limité à 10. Cette capacité peut être augmentée si la configuration du navire le permet, sous réserve d’un plan sanitaire garantissant la distanciation physique à bord approuvé par le directeur de la mer de la Martinique.

Lorsqu’elles sont autorisées, les activités de restauration et débit de boissons à bord des navires de plaisance à utilisation commerciale et des navires à passagers s’effectuent dans les conditions définies par l’arrêté préfectoral R02-2020-12-07-006 portant réglementation de l’accueil du public dans les établissements recevant du public dans le cadre de l’épidémie de covid-19 en Martinique.